Naturo and co

Café, caféine : ami ou ennemi ?

Coucou, et bien écoute malheureusement le café enfin la caféine est plutôt un poison qu’un ami… j’aime pourtant son goût et j’avoue que je ne m’en passe pas totalement même si je reconnais que j’en bois moins qu’avant.

Pourquoi le café, amer, chaud, réconfortant, celui qui nous ouvre les yeux le matin, ou empêche le coup de barre de milieu de journée serait donc si méchant avec notre métabolisme… et bien parce qu’il contient tout simplement beaucoup de caféine…un expresso peut contenir jusqu’à 2200 mg / litre de caféine. Et au dessus de quatre tasses d expresso par jour on peut considérer que ce n’est plus un plaisir mais une vraie addiction.

Quels sont donc les effets pervers et méchants de la vilaine caféine, d’abord elle vous donne cette fausse impression de coup de fouet, et son effet comme celle des sucres rapides est de courte durée et lorsqu’elle retombe la fatigue peut sembler plus forte qu’avant le café qui était censé sauver votre matinée ! Il appelle donc son suivant et ainsi de suite installant une petite addiction qui si elle est accompagnée d’un sucre blanc à chaque prise peut devenir problématique pour votre santé en général.

Ensuite elle masque des signaux que nous avons déjà du mal à percevoir de nos jours, tant nous n’avons plus l’habitude d’être attentifs aux messages émis par notre organisme, la fatigue, la soif, la faim, la satiété etc… et nous force ainsi à puiser dans nos réserves nous rendant ainsi encore plus fragiles et donc moins résistant tant moralement que physiquement aux multiples agressions extérieures.

Car lorsqu’on n’écoute pas son corps qui nous dit qu’il est fatigué, quand on le sur-stimule à coup de café, de thé, de guarana, de taurine etc.. on fait travailler nos glandes surrénales en excès car ce sont elles qui vont produire l’adrénaline qui va vous tenir éveillé !

tensed-woman-is-late-work_53876-30675.jpg

Mais la caféine a aussi d’autres vices cachés, et oui malheureusement, elle augmente la fréquence cardiaque, est déconseillée aux hypertendus, empêche la bonne assimilation du calcium de votre alimentation, chez vous messieurs, elle peut même avoir un effet négatif sur la rapidité de déplacement de vos spermatozoïdes !

En excès elle provoque également des troubles que nous connaissons tous, manque de sommeil, nervosité, impatiences, tremblements etc…

Comme elle est fourbe elle se cache aussi dans les sodas, colas, dans le guarana, le thé noir… alors vous allez me dire mais je ne peux pas me passer de café … et bien la solution encore une fois me semble être dans la mesure.

Evitez le sucre blanc, dans votre café, préférez un café filtre le matin moins riche en caféine que l’expresso, et ne buvez un expresso que pour terminer votre repas de midi, après celui ci préférez de l’eau, ou si vraiment l’envie est trop forte un décaféiné, qui ne contient que 24mg/l ( mais attention choisissez un déca décaféiné à l’eau car les solvants utilisés pour décaféiner le café, sont … extrêmement polluants et toxiques pour votre santé.)

Et si vraiment, vraiment vous avez envie de me faire plaisir… ben quoi on sait jamais, vous gardez votre marc de café (vous le faites sécher le mélanger à une huile végétale démaquillante et hop un petit gommage, dans les plantes un petit engrais naturel, dans le siphon de l’évier un anti-odeur qui ne tue pas les poissons…), vous n’achetez pas de jolies capsules en aluminium de toutes les couleurs qui sont un poison pour la planète et faussement recyclées (promis cherche sur internet nes***** greenwashing c’est édifiant..) et il y a des solutions écologiques et recyclables promis (Capsul’in…et bien d’autres).

Voilà donc le café ami non, ennemi non plus, une connaissance, à fréquenter avec modération et à ne pas inviter trop souvent surtout si il vient accompagner de lait ou de sucre blanc ! Personnellement j’en bois encore beaucoup moins que dans ma vie d’avant, et plus de décaféiné, mais c est une addiction gestuelle et gustative longue à faire disparaître mais je suis maintenant dans la bonne moyenne !

Et toi ta consommation de café ? Tu en es où ?

Naturo and co

Hypnothérapie : Pour soigner quoi , comment ?

Tu le sais peut être déjà ou pas encore, mais en moi sommeille un grand Mesmer, et si le coeur t’en dit je peux chaque samedi te transformer en poule mangeant du grain qui pense être actrice de cinéma tout en me donnant le numéro secret de ton compte aux îles Caïmans….

Je savais que j’allais attirer ton attention avec un intro comme ça 😉 mais la vérité est moins drôle surtout pour moi qui assisterait au spectacle, car non je ne fais pas d’hypnose de spectacle, mais de l’hypnothérapie, en utilisant deux méthodologies auxquelles j’ai été formée, l’hypnose classique tout d’abord, mais également la sophrologie.

Mais alors puis je te voler ton numéro de carte bleue sans que tu t’en aperçoives, non, puis je te reprogrammer le cerveau à ton insu pour que lorsque dans la rue tu entendes le mot formidable tu l’associes directement à mon prénom… (en toute modestie évidemment) bien sûr que NON !!

Alors finalement que puis je faire pour toi, tout d’abord l’hypnothérapie comme je la pratique, c’est essayer de viser la toute petite fenêtre d’état de conscience qui correspond un peu à celle que tu connais parfois le matin ou dans la nuit quand tu te sens réveillé(e), mais que tu as tellement envie de connaître la fin de ton rêve que tu planes un peu entre ces deux mondes là. Pourquoi cette fenêtre là ? Et bien parce que pendant que tu es dans cet espace là ou ton cerveau arrive à penser qu’il est tout à fait normal de croiser une licorne dans un supermarché et de vouloir savoir si oui ou non elle va payer ses courses ou s’envoler dans une pluie de paillettes, on sera d’accord tous les deux pour concevoir que la partie purement cartésienne de ton cerveau dort ou fait semblant de dormir.

Et pourquoi voudrais je qu’elle dorme, et bien parce que cette partie là de ton cerveau est la même qui te met des barrières, celle qui ramène sans cesse sur le devant de la scène, tes craintes d’échec, les raisons matérielles ou défaitistes. Un exemple lorsque tu penses que tu veux arrêter de fumer, tu as d’un côté ta volonté, et ton objectif, mais que t’envoie la partie cartésienne de ton intellect : c’est difficile, je vais grossir, je fume depuis tellement longtemps, j’aime fumer, en soirée ça va être horrible….

Toutes ces phrases sont autant de conditionnement à l’échec qui seront les freins  qui pourraient faire échouer ta tentative d’arrêt du tabac, de régime, de succès aux examens, de travail de deuil, de phobies etc…

Alors que si on arrive à atteindre par cette petite fenêtre la partie de ton cerveau qui n’est pas conditionnée par tout cela et bien on peut la rendre plus forte et lui permettre de dominer l’autre inconsciemment, je suis fort(e), volontaire, je vais me sentir en pleine forme, je peux y arriver, etc…

courage-man-jump-through-gap-hill-business-concept-idea_1323-262

Une séance d’hypnose avec moi c est d’abord un premier rendez vous ou l’on se parle beaucoup, parce que laisser quelqu’un entrer par cette fenêtre là c est d’abord une question de confiance, et il faut que le courant passe (pas le courant d’air…) et puis pour voir si tu es réceptive à ma façon de travailler en hypnose, car si nous sommes tous réceptifs à des degrés différents à l’hypnose nous ne sommes pas tous sensibles de la même façon à un ou une hypnothérapeute. A l’issue de ce premier rendez vous on discute ensemble du ressenti, de la réceptivité, et de la suite à donner.

J’ai fait le choix de pratiquer des tarifs accessibles, parce que les gens peuvent avoir peur de l’hypnose et que cela reste rarement remboursé et que le budget de tout le monde est serré. Et j’ai également fait le choix de prendre des engagements sur ma façon de travailler en effet la première séance est facturée un peu plus chère que les suivantes (jamais plus de cinq séances pour un résultat) car elle est plus longue et comme je l’expliquais plus haut nécessite d’apprendre à se connaître et se faire confiance, et qu’elle détermine la suite, en effet si de mon côté je juge que la réceptivité est insuffisante pour un résultat correct je préfère ne pas donner suite que poursuivre indéfiniment en m’obstinant.

En toute transparence la première séance est donc à 40 Euros et les suivantes à 35 Euros .

Il est important de dire aussi que parfois il est nécessaire de refaire une séance par an ou deux maximum afin de raviver les effets, surtout dans les hypnothérapies liées à l’arrêt difficile du tabac, des phobies très ancrées, ou des événements tristes ou très traumatisants ( et n’empêche en rien un suivi psychologique approprié, en pouvant se compléter).

La séance ne provoque pas d’amnésie, on peut parfois avoir froid, chaud, rire ou pleurer. On ne perd pas conscience, et on ne s’écroule pas au sol comme en hypnose de spectacle, on travaille simplement sur la communication à l’inconscient, à la partie optimiste de notre être, en confiance, en douceur, en relaxation. Il n’y a pas de violation de l’intimité, je ne suis que la main qui accompagne sur le chemin qu’on hésite à prendre celle qui tient le vélo auquel on vient d’enlever les petites roues puis qui vous lâche sans même que vous vous en rendiez compte.

Alors on essaye ?

opportunity-start-new-life_1160-214