Naturo and co

Le stress et ses effets pervers

Alors oui j’ai écrit pervers dans mon titre, donc je suis consciente que niveau référencement cela peut mal aiguiller les recherches 😉 Blague à part je voulais te parler aujourd’hui du fléau du siècle entre autre car il n’est pas le seul évidemment ce serait trop facile sinon, le stress, et surtout comment je suis amenée à le soigner tous les jours.

Le stress, cela se traduit d’énormément de façon, poids sur la poitrine, mal au ventre, brûlures d’estomacs, insomnies, trac permanent, grincements de dents, douleurs dans la mâchoire, énurésie chez l’enfant, prise de poids, perte de poids, perturbations du cycle menstruel, troubles érectiles, douleurs musculaires, autant de symptômes que d’individus quasiment. Il peut conduire jusqu’au burn out (autrement dit quand le corps t’oblige à écouter ta tête en te couchant littéralement) et n’est pas réservé aux sphères professionnelles, car oui même en étant une maman au foyer, on peut souffrir de stress sévère et de burn-out et il ne s’agit ni du nombre d’enfants, ni de la situation mais uniquement du ressenti de la personne concernée. Chimiquement le stress déclenche la fabrication et l’utilisation de plusieurs hormones, dont celles-ci :

  • l’adrénaline (qui te permet de répondre au coup de stress coeur respiration tout s accélère – pas toujours agréable – )
  • le cortisol (tension artérielle – immunitaire)
  • l’ocytocine ( on la connaît plutôt dans la relation mère enfant – allaitement -)
  • la vasopressine (qui joue sur le système urinaire)

Ces hormones si elles sont vitales et peuvent te sauver la vie dans une situation d’urgence, ne sont pas si bénéfiques que ça lorsque ton corps est soumis à un stress permanent tu t’en doutes, et peuvent entraîner un dérèglement du fonctionnement de ton organisme. Car tu vas les produire en trop grande quantité et ton corps ne saura plus ou donner de l’hypophyse, du foie et du corps entier en général.

Que peut alors faire la naturopathie, la réflexologie plantaire, l’hypnothérapie, la sophrologie pour t’aider alors à remettre de l’ordre dans tout ça. Et bien si j’ai choisi d’intervenir dans l’ensemble de ces disciplines c est vraiment pour me permettre de répondre au mieux aux attentes de la personne que j’aide en fonction de ses réactions et de ses sensibilités.

La naturopathie, en rééquilibrant votre hygiène de vie en général, votre alimentation, en restaurant votre vitalisme va tout naturellement agir également sur la régulation de ce stress, en mettant votre corps dans les meilleurs dispositions possibles pour y résister sans puiser dans vos réserves.

La réflexologie plantaire, en améliorant votre tonus, votre circulation sanguine et lymphatique va elle aussi vous apporter un vrai moment à la fois de relaxation et d’énergie qui vous permettra de lutter contre le stress.

L’hypnose lorsque le stress a une cause bien identifiée, phobies, traumatismes, estime de soi etc… peut elle aussi vous aider à dépasser le problème et donc la source de ce stress incontrôlable.

La sophrologie quand à elle va vous permettre en travaillant sur le fond, la gestion des émotions, le lâcher prise (le fameux) d’éliminer les causes potentielles de stress en leur redonnant leur juste valeur ou vous aidant à positiver les situations. Pour y arriver on travaillera sur le recentrage, l’ancrage, la respiration, la maîtrise de soi.

Chaque technique a ses avantages et chaque individu a ses propres sensibilités, je vous invite donc à essayer ses spécialités, à en parler avec un professionnel afin de déterminer celle qui vous correspond le plus, et ainsi vous faire accompagner dans la gestion et l’élimination des stress superflus, oui superflus car je pense malheureusement que certains sont inévitables, et certains peuvent parfois être moteurs, simplement ils ne doivent jamais prendre le pas sur votre qualité de vie ou vous contrôler, sinon il est grand temps de vous faire aider et/ ou de prendre conscience du problème.

meditation-concept-with-flat-character_23-2147862428.jpg

Même les enfants sont aujourd’hui touchés par le stress, culte du résultat, activités extra scolaires, adaptation et intégration en milieu scolaire, harcèlement, collège, surconsommation, culte de l’image, réseaux sociaux, l’enfance est soumise à des stress qui n’existaient pas ou moins par le passé, et qui sont venus par mimétisme ou par modernité, ou autre s’ajouter à ceux des parents que nous transmettons plus ou moins consciemment à nos enfants (phénomène de l’enfant éponge). Et les effets sont tout autant dévastateurs que chez l’adulte, je vous invite donc à être vigilant avec vos enfants aussi 🙂

Et chez vous on est sensibles au stress, comment le gérez vous ?

Naturo and co

Hypnothérapie : Pour soigner quoi , comment ?

Tu le sais peut être déjà ou pas encore, mais en moi sommeille un grand Mesmer, et si le coeur t’en dit je peux chaque samedi te transformer en poule mangeant du grain qui pense être actrice de cinéma tout en me donnant le numéro secret de ton compte aux îles Caïmans….

Je savais que j’allais attirer ton attention avec un intro comme ça 😉 mais la vérité est moins drôle surtout pour moi qui assisterait au spectacle, car non je ne fais pas d’hypnose de spectacle, mais de l’hypnothérapie, en utilisant deux méthodologies auxquelles j’ai été formée, l’hypnose classique tout d’abord, mais également la sophrologie.

Mais alors puis je te voler ton numéro de carte bleue sans que tu t’en aperçoives, non, puis je te reprogrammer le cerveau à ton insu pour que lorsque dans la rue tu entendes le mot formidable tu l’associes directement à mon prénom… (en toute modestie évidemment) bien sûr que NON !!

Alors finalement que puis je faire pour toi, tout d’abord l’hypnothérapie comme je la pratique, c’est essayer de viser la toute petite fenêtre d’état de conscience qui correspond un peu à celle que tu connais parfois le matin ou dans la nuit quand tu te sens réveillé(e), mais que tu as tellement envie de connaître la fin de ton rêve que tu planes un peu entre ces deux mondes là. Pourquoi cette fenêtre là ? Et bien parce que pendant que tu es dans cet espace là ou ton cerveau arrive à penser qu’il est tout à fait normal de croiser une licorne dans un supermarché et de vouloir savoir si oui ou non elle va payer ses courses ou s’envoler dans une pluie de paillettes, on sera d’accord tous les deux pour concevoir que la partie purement cartésienne de ton cerveau dort ou fait semblant de dormir.

Et pourquoi voudrais je qu’elle dorme, et bien parce que cette partie là de ton cerveau est la même qui te met des barrières, celle qui ramène sans cesse sur le devant de la scène, tes craintes d’échec, les raisons matérielles ou défaitistes. Un exemple lorsque tu penses que tu veux arrêter de fumer, tu as d’un côté ta volonté, et ton objectif, mais que t’envoie la partie cartésienne de ton intellect : c’est difficile, je vais grossir, je fume depuis tellement longtemps, j’aime fumer, en soirée ça va être horrible….

Toutes ces phrases sont autant de conditionnement à l’échec qui seront les freins  qui pourraient faire échouer ta tentative d’arrêt du tabac, de régime, de succès aux examens, de travail de deuil, de phobies etc…

Alors que si on arrive à atteindre par cette petite fenêtre la partie de ton cerveau qui n’est pas conditionnée par tout cela et bien on peut la rendre plus forte et lui permettre de dominer l’autre inconsciemment, je suis fort(e), volontaire, je vais me sentir en pleine forme, je peux y arriver, etc…

courage-man-jump-through-gap-hill-business-concept-idea_1323-262

Une séance d’hypnose avec moi c est d’abord un premier rendez vous ou l’on se parle beaucoup, parce que laisser quelqu’un entrer par cette fenêtre là c est d’abord une question de confiance, et il faut que le courant passe (pas le courant d’air…) et puis pour voir si tu es réceptive à ma façon de travailler en hypnose, car si nous sommes tous réceptifs à des degrés différents à l’hypnose nous ne sommes pas tous sensibles de la même façon à un ou une hypnothérapeute. A l’issue de ce premier rendez vous on discute ensemble du ressenti, de la réceptivité, et de la suite à donner.

J’ai fait le choix de pratiquer des tarifs accessibles, parce que les gens peuvent avoir peur de l’hypnose et que cela reste rarement remboursé et que le budget de tout le monde est serré. Et j’ai également fait le choix de prendre des engagements sur ma façon de travailler en effet la première séance est facturée un peu plus chère que les suivantes (jamais plus de cinq séances pour un résultat) car elle est plus longue et comme je l’expliquais plus haut nécessite d’apprendre à se connaître et se faire confiance, et qu’elle détermine la suite, en effet si de mon côté je juge que la réceptivité est insuffisante pour un résultat correct je préfère ne pas donner suite que poursuivre indéfiniment en m’obstinant.

En toute transparence la première séance est donc à 40 Euros et les suivantes à 35 Euros .

Il est important de dire aussi que parfois il est nécessaire de refaire une séance par an ou deux maximum afin de raviver les effets, surtout dans les hypnothérapies liées à l’arrêt difficile du tabac, des phobies très ancrées, ou des événements tristes ou très traumatisants ( et n’empêche en rien un suivi psychologique approprié, en pouvant se compléter).

La séance ne provoque pas d’amnésie, on peut parfois avoir froid, chaud, rire ou pleurer. On ne perd pas conscience, et on ne s’écroule pas au sol comme en hypnose de spectacle, on travaille simplement sur la communication à l’inconscient, à la partie optimiste de notre être, en confiance, en douceur, en relaxation. Il n’y a pas de violation de l’intimité, je ne suis que la main qui accompagne sur le chemin qu’on hésite à prendre celle qui tient le vélo auquel on vient d’enlever les petites roues puis qui vous lâche sans même que vous vous en rendiez compte.

Alors on essaye ?

opportunity-start-new-life_1160-214