Enfants·Naturo and co

La rentrée scolaire : déni ou on prépare ?

J’avoue que je ne sais pas chez toi mais chez moi, je suis comme chaque année partagée, entre le parfum des nouveaux cahiers et des nouveaux crayons que j’adore, celui de retrouver un peu plus de liberté sans enfants, et celui de ne plus pouvoir en profiter sur un rythme différent. Surtout que cette année est un peu particulière pour nous comme pour plein d’autres parents et pré ados… cette année il commence le collège !

Et cela l’angoisse beaucoup, sera -t-il en classe avec d’autres copains, aura-t-il beaucoup de devoirs, nouvelle organisation tout cela lui provoque beaucoup d’interrogations, et en plus son ami part dans un autre établissement donc… c ‘est un peu compliqué. Surtout quand on est un hyper émotif…

puzzled-young-man-holding-forehead-while-feeling-stress_1262-18026

Comment je les accompagne ces petits bouts dans ces moments là d’abord sur le plan organisation, les courses de rentrée sont faites bien à l’avance pour pas courir dans les magasins pendant les derniers jours de vacances, on organise des trucs sympas sur les derniers jours pour garder un vrai goût de vacances, et comme on a la chance d’habiter dans une région ou l’été dure encore un peu, on fait aussi un petit déni de rentrée, et on va profiter de la plage les weekends de septembre, sans l’affluence, on va continuer de se retrouver, et de prendre son temps pour mettre les nouvelles habitudes en place.

Sur le plan santé, on réorganise un petit peu le sommeil , j’ai de petits dormeurs à la base ça se couche tard et ça se leve tôt sans problème ici… on passe donc d’un coucher à 23h00 puis 22h30 puis 22h00 pour le grand on tente le 21h30 pour la petite… mais elle n’a pas envie. Le lever on essaye de ne plus se lever après neuf heures, mais on profite quand même jusqu’au bout !

On met en place des petits rituels, le grand et la petite on choisit une pierre qu’ils portent en pendentif, une pierre qui sert à la fois de grigri, de rappelle toi que maman est avec toi, et qui soigne pour ceux qui croient aux vertus de la litho thérapie, le grand a choisi une améthyste et la petite un quartz rose, je te laisse te rapprocher d’un lithothérapeute ou chercher sur internet si tu veux savoir à quoi elles se rapportent. Ils la portent tous les deux depuis deux semaines.

lithotherapie

Et qui dit rentrée dit aussi rentrée des poux et des microbes… donc pour prévenir les attaques microbiennes on a commencé pour les deux une petite cure d’extrait de pépins de pamplemousse tous les matins, et une cure de probiotiques pour les deux en prévention et pour booster leur système immunitaire. Et on a revu les principes de base… genre on oublie pas de se laver les mains quand on sort de l’école ou des cours avant de manger, et on évite de se ronger les ongles…

Pour les poux c est surtout pour la plus petite, le grand n’en a jamais attrapé jusqu’ici, c ‘est cheveux attachés, et une goutte d’huile essentielle de lavande fine derrière les oreilles en période d’infestation (oui ton enfant sent le placard de mamie après mais c est assumé ici).

Pour le grand, le soir on fait méditation et lecture pour faciliter l’endormissement, et pour éviter ce qu’il craint le plus à savoir l’inconnu, on a organisé sa chambre différemment un meuble à tiroirs avec un tiroir par matière, un bureau clair et organisé, un emploi du temps affiché au dessus de son bureau, un dans la cuisine, et pas d’inscription à une activité extra scolaire pour l’instant, le temps pour vu de voir le temps disponible qu’il lui reste, l’évolution de son problème au pied etc… Pas de pression et de contraintes d’emploi du temps supplémentaire, le chamboulement collège se suffisant à lui même.

Du côté de la petite le soir aussi on retourne au rituel histoire, au calme avant l’endormissement, on reprend aussi le rythme du petit déjeuner qu’elle prendrait volontiers comme seul repas de la journée etc.. Elle par contre a très envie de faire de la danse cette année, alors on se renseigne et on prend les infos autour de nous des studios qui seraient dans la même optique que nous danser pour le plaisir, être ensemble et se dépenser, pas de pression comme si on était première étoile du ballet et de gala démesuré qui mettent trop de pression à cinq ans, pas de professeur qui crie, une activité extra scolaire de plaisir à son âge, pas de compétition et de l’empathie.. (oui j’ai pas fini de chercher, chut ne sois pas désagréable).

Donc oui la difficulté principale chez nous c ‘est d’avoir sous le même toit le soleil et la lune … l’enfant qui n’aimait vraiment pas l’école, et celle qui en rêve… et de gérer leurs attentes, leurs envies, et leurs besoins si différents 🙂

J’ai fait le choix de les accompagner aussi avec des fleurs de Bach, synergie de Mimulus et de White Chestnut pour le grand et pour la petite Noyer. Si tu as envie de tenter les fleurs de Bach sans passer par mes conseils ou ceux d’une professionnelle habilitée, n’hésite pas à tenter le Rescue qui est une synergie toute faite qui fonctionne bien aussi pour les situation stressantes.

minceur-fleurs-bach-qui-vont-vous-aider-pas-flancher_width1024

Et surtout on en parle, on dédramatise, on rigole, on profite de chaque instant, mais on ne fait surtout pas comme si c ‘était les derniers, parce qu’ici le temps dure longtemps…

Et vous des astuces rentrée sereine ?

Naturo and co

Hypnothérapie : Pour soigner quoi , comment ?

Tu le sais peut être déjà ou pas encore, mais en moi sommeille un grand Mesmer, et si le coeur t’en dit je peux chaque samedi te transformer en poule mangeant du grain qui pense être actrice de cinéma tout en me donnant le numéro secret de ton compte aux îles Caïmans….

Je savais que j’allais attirer ton attention avec un intro comme ça 😉 mais la vérité est moins drôle surtout pour moi qui assisterait au spectacle, car non je ne fais pas d’hypnose de spectacle, mais de l’hypnothérapie, en utilisant deux méthodologies auxquelles j’ai été formée, l’hypnose classique tout d’abord, mais également la sophrologie.

Mais alors puis je te voler ton numéro de carte bleue sans que tu t’en aperçoives, non, puis je te reprogrammer le cerveau à ton insu pour que lorsque dans la rue tu entendes le mot formidable tu l’associes directement à mon prénom… (en toute modestie évidemment) bien sûr que NON !!

Alors finalement que puis je faire pour toi, tout d’abord l’hypnothérapie comme je la pratique, c’est essayer de viser la toute petite fenêtre d’état de conscience qui correspond un peu à celle que tu connais parfois le matin ou dans la nuit quand tu te sens réveillé(e), mais que tu as tellement envie de connaître la fin de ton rêve que tu planes un peu entre ces deux mondes là. Pourquoi cette fenêtre là ? Et bien parce que pendant que tu es dans cet espace là ou ton cerveau arrive à penser qu’il est tout à fait normal de croiser une licorne dans un supermarché et de vouloir savoir si oui ou non elle va payer ses courses ou s’envoler dans une pluie de paillettes, on sera d’accord tous les deux pour concevoir que la partie purement cartésienne de ton cerveau dort ou fait semblant de dormir.

Et pourquoi voudrais je qu’elle dorme, et bien parce que cette partie là de ton cerveau est la même qui te met des barrières, celle qui ramène sans cesse sur le devant de la scène, tes craintes d’échec, les raisons matérielles ou défaitistes. Un exemple lorsque tu penses que tu veux arrêter de fumer, tu as d’un côté ta volonté, et ton objectif, mais que t’envoie la partie cartésienne de ton intellect : c’est difficile, je vais grossir, je fume depuis tellement longtemps, j’aime fumer, en soirée ça va être horrible….

Toutes ces phrases sont autant de conditionnement à l’échec qui seront les freins  qui pourraient faire échouer ta tentative d’arrêt du tabac, de régime, de succès aux examens, de travail de deuil, de phobies etc…

Alors que si on arrive à atteindre par cette petite fenêtre la partie de ton cerveau qui n’est pas conditionnée par tout cela et bien on peut la rendre plus forte et lui permettre de dominer l’autre inconsciemment, je suis fort(e), volontaire, je vais me sentir en pleine forme, je peux y arriver, etc…

courage-man-jump-through-gap-hill-business-concept-idea_1323-262

Une séance d’hypnose avec moi c est d’abord un premier rendez vous ou l’on se parle beaucoup, parce que laisser quelqu’un entrer par cette fenêtre là c est d’abord une question de confiance, et il faut que le courant passe (pas le courant d’air…) et puis pour voir si tu es réceptive à ma façon de travailler en hypnose, car si nous sommes tous réceptifs à des degrés différents à l’hypnose nous ne sommes pas tous sensibles de la même façon à un ou une hypnothérapeute. A l’issue de ce premier rendez vous on discute ensemble du ressenti, de la réceptivité, et de la suite à donner.

J’ai fait le choix de pratiquer des tarifs accessibles, parce que les gens peuvent avoir peur de l’hypnose et que cela reste rarement remboursé et que le budget de tout le monde est serré. Et j’ai également fait le choix de prendre des engagements sur ma façon de travailler en effet la première séance est facturée un peu plus chère que les suivantes (jamais plus de cinq séances pour un résultat) car elle est plus longue et comme je l’expliquais plus haut nécessite d’apprendre à se connaître et se faire confiance, et qu’elle détermine la suite, en effet si de mon côté je juge que la réceptivité est insuffisante pour un résultat correct je préfère ne pas donner suite que poursuivre indéfiniment en m’obstinant.

En toute transparence la première séance est donc à 40 Euros et les suivantes à 35 Euros .

Il est important de dire aussi que parfois il est nécessaire de refaire une séance par an ou deux maximum afin de raviver les effets, surtout dans les hypnothérapies liées à l’arrêt difficile du tabac, des phobies très ancrées, ou des événements tristes ou très traumatisants ( et n’empêche en rien un suivi psychologique approprié, en pouvant se compléter).

La séance ne provoque pas d’amnésie, on peut parfois avoir froid, chaud, rire ou pleurer. On ne perd pas conscience, et on ne s’écroule pas au sol comme en hypnose de spectacle, on travaille simplement sur la communication à l’inconscient, à la partie optimiste de notre être, en confiance, en douceur, en relaxation. Il n’y a pas de violation de l’intimité, je ne suis que la main qui accompagne sur le chemin qu’on hésite à prendre celle qui tient le vélo auquel on vient d’enlever les petites roues puis qui vous lâche sans même que vous vous en rendiez compte.

Alors on essaye ?

opportunity-start-new-life_1160-214