Naturo and co

Café, caféine : ami ou ennemi ?

Coucou, et bien écoute malheureusement le café enfin la caféine est plutôt un poison qu’un ami… j’aime pourtant son goût et j’avoue que je ne m’en passe pas totalement même si je reconnais que j’en bois moins qu’avant.

Pourquoi le café, amer, chaud, réconfortant, celui qui nous ouvre les yeux le matin, ou empêche le coup de barre de milieu de journée serait donc si méchant avec notre métabolisme… et bien parce qu’il contient tout simplement beaucoup de caféine…un expresso peut contenir jusqu’à 2200 mg / litre de caféine. Et au dessus de quatre tasses d expresso par jour on peut considérer que ce n’est plus un plaisir mais une vraie addiction.

Quels sont donc les effets pervers et méchants de la vilaine caféine, d’abord elle vous donne cette fausse impression de coup de fouet, et son effet comme celle des sucres rapides est de courte durée et lorsqu’elle retombe la fatigue peut sembler plus forte qu’avant le café qui était censé sauver votre matinée ! Il appelle donc son suivant et ainsi de suite installant une petite addiction qui si elle est accompagnée d’un sucre blanc à chaque prise peut devenir problématique pour votre santé en général.

Ensuite elle masque des signaux que nous avons déjà du mal à percevoir de nos jours, tant nous n’avons plus l’habitude d’être attentifs aux messages émis par notre organisme, la fatigue, la soif, la faim, la satiété etc… et nous force ainsi à puiser dans nos réserves nous rendant ainsi encore plus fragiles et donc moins résistant tant moralement que physiquement aux multiples agressions extérieures.

Car lorsqu’on n’écoute pas son corps qui nous dit qu’il est fatigué, quand on le sur-stimule à coup de café, de thé, de guarana, de taurine etc.. on fait travailler nos glandes surrénales en excès car ce sont elles qui vont produire l’adrénaline qui va vous tenir éveillé !

tensed-woman-is-late-work_53876-30675.jpg

Mais la caféine a aussi d’autres vices cachés, et oui malheureusement, elle augmente la fréquence cardiaque, est déconseillée aux hypertendus, empêche la bonne assimilation du calcium de votre alimentation, chez vous messieurs, elle peut même avoir un effet négatif sur la rapidité de déplacement de vos spermatozoïdes !

En excès elle provoque également des troubles que nous connaissons tous, manque de sommeil, nervosité, impatiences, tremblements etc…

Comme elle est fourbe elle se cache aussi dans les sodas, colas, dans le guarana, le thé noir… alors vous allez me dire mais je ne peux pas me passer de café … et bien la solution encore une fois me semble être dans la mesure.

Evitez le sucre blanc, dans votre café, préférez un café filtre le matin moins riche en caféine que l’expresso, et ne buvez un expresso que pour terminer votre repas de midi, après celui ci préférez de l’eau, ou si vraiment l’envie est trop forte un décaféiné, qui ne contient que 24mg/l ( mais attention choisissez un déca décaféiné à l’eau car les solvants utilisés pour décaféiner le café, sont … extrêmement polluants et toxiques pour votre santé.)

Et si vraiment, vraiment vous avez envie de me faire plaisir… ben quoi on sait jamais, vous gardez votre marc de café (vous le faites sécher le mélanger à une huile végétale démaquillante et hop un petit gommage, dans les plantes un petit engrais naturel, dans le siphon de l’évier un anti-odeur qui ne tue pas les poissons…), vous n’achetez pas de jolies capsules en aluminium de toutes les couleurs qui sont un poison pour la planète et faussement recyclées (promis cherche sur internet nes***** greenwashing c’est édifiant..) et il y a des solutions écologiques et recyclables promis (Capsul’in…et bien d’autres).

Voilà donc le café ami non, ennemi non plus, une connaissance, à fréquenter avec modération et à ne pas inviter trop souvent surtout si il vient accompagner de lait ou de sucre blanc ! Personnellement j’en bois encore beaucoup moins que dans ma vie d’avant, et plus de décaféiné, mais c est une addiction gestuelle et gustative longue à faire disparaître mais je suis maintenant dans la bonne moyenne !

Et toi ta consommation de café ? Tu en es où ?

Naturo and co

La réflexologie plantaire

Vous savez déjà que je vous reçois tous les samedis matins sur la ville de La Garde dans le Var pour les consultations de naturopathie, et d’hypnothérapie, mais aussi de réflexologie plantaire, mais la réflexologie plantaire finalement qu’est ce que c’est et surtout cela s’adresse à qui et pour quoi faire ?

Alors la réflexologie plantaire c’est un massage que je pratique du dessous des pieds des chevilles jusqu’à a peu près mi-mollets, avec mes mains, mais aussi avec des outils de stimulation comme un bâton de massage, dans mon cas il est soit en bois soit en quartz rose, selon les cas, car je pense que le matériau est un outil de transmission du soin et joue un rôle important. J’utilise également une huile neutre de massage, ou une huile d’arnica, ou une huile de nigelle à laquelle j’ajoute des huiles essentielles de tea tree, de genévrier, etc.. C’est sur ce point par exemple que j’utilise mes compétences de naturopathe pour coupler avec la réflexologie plantaire et offrir le soin le plus adapté et le plus complet possible à mon ou ma patiente.

Ce massage permet d’améliorer la circulation sanguine, la circulation lymphatique, apporte un moment de bien être mais se révèle aussi énergisant. Mais il se base aussi et surtout sur l’idée que sous le pied on retrouve l’ensemble des organes et des parties du corps selon une cartographie et une symétrie précise. En stimulant par des pressions précises, et autres massages, ces points que l’on appellera point réflexe, l’on va stimuler la circulation de l’énergie dans les organes et parties du corps correspondantes, stimulant ainsi l’auto-guérison naturelle du corps.

images.jpg

Un soin par mois permet donc de garder le bénéfice de ce moment de soin, et aide le corps à se défendre des agressions du stress, de la vie quotidienne, à mieux dormir, se défendre contre les virus, microbes, etc…

Comme toutes les para médecines liées au bien être et au développement personnel on ne peut pas accepter l’idée que cela fonctionne sans accepter également que cela peut avoir des contre indications ou des effets secondaires, dans mon cas :

  • Je ne pratique pas de réflexologie plantaire durant le premier trimestre de la grossesse
  • Pas sur les enfants avant l’âge de sept ans
  • Pas de réflexologie plantaire sur un pied récemment lésé ou fracturé
  • Pas de réflexologie plantaire en cas de cancer déclaré ou non considéré comme en rémission.
  • Et enfin pas de réflexologie plantaire, en cas d’intervention sur des vaisseaux sanguins inférieures à 3 semaines un mois.

Il faut également savoir que la réflexologie plantaire, la naturopathie, comme l’hypnothérapie sont des para sciences du développement personnel du bien être en exercice libre (pouvant être pratiquée sans diplôme ou certification particulière) n’hésitez donc pas à vous renseigner sur vos praticiens pour connaître leur situation par rapport à ce point, expériences d’autres patients etc… La formation n’étant pas toujours gage de qualité elles assurent tout de même un minimum de savoir, et les avis des patients déjà soignés seront toujours votre meilleur indicateur.

Si vous souhaitez découvrir ce soin, n’hésitez pas à me contacter au 06.35.33.22.00 afin de convenir d’un rendez vous le soin dure entre 30 et 45 minutes, la première séance est à 25 Euros puis les séances de suivi à 20 Euros.

Connaissiez vous la réflexologie plantaire ? Saviez vous en quoi elle consistait ?

Prendre-soin-de-soi.jpg

 

 

Naturo and co

Mood : Springtime

Le printemps est là, synonyme de renouveau il réchauffe le ciel, les terrasses et les coeurs. Le printemps c’est aussi la saison des allergies, l’allergie au pollen entre autres plaisirs de saison.

Ici on a pas mal d’allergique et du coup on traite avec les plantes et on a quand même recours aussi à l’allopathie parce que lorsque cela devient respiratoire on ne peut pas non plus laisser les choses se dégrader de trop.

seasonal-allergy-child_73944-6084

L’allergie, il y a des petits conseils de base déjà pour limiter les crises :

  • Se déshabiller, se rincer les cheveux en rentrant chez soi, pour éviter de déposer le pollen reçu à l’extérieur sur vos draps, et un peu partout dans la maison.
  • Eviter les jours de grand vent de rester statique en extérieur.
  • Se laver le nez régulièrement avec une solution d’eau de mer ou de l’Actisouffre qui a la vertu de désinfecter ou d’assécher le nez.
  • Un petit massage avec les huiles essentielles suivantes le soir avant le coucher (à adapter selon l’âge et les pathologies connues, donc sous conseil d’une naturopathe ou d’une aromathérapeute oui je suis féministe aujourd’hui) : eucalyptus citronné, lavande fine, tanaisie annuelle (pas avant six ans) diluer dans de l’huile végétale de votre choix (argan, neem idéale pour les peaux irritées…), pour une idée du mélange et dosage précis, il vaut mieux prendre conseil auprès d’un professionnel, n’hésite pas à me contacter en MP sur ma page pro. 
  • Pour les adultes pensez aussi au plantain, qui est une aide précieuse pendant les mois de février à mi avril saison du pollen dans le var.

Voilà et parmi les joies qui accompagnent le printemps, il y a quand même le plaisir de pouvoir se mettre les orteils à l’air  (j’ai gardé de l’Afrique la joie de marcher pieds nus) de laisser sa peau se chauffer au soleil doucement, et puis on a envie de renouveau, de bouger, ça m’attendrit le printemps.

Je regarde la nature qui s’éveille, les animaux, les enfants qui s’amusent sous le beau temps, et ça me rend le cœur marshmallow…

finger-art-couple-hugging-softly_23-2147993028

Et toi le printemps, il te donne des envies de quoi à part de nez qui coule  ?

Cuisine·Naturo and co

Mon cœur d’artichaut

Je vous ai déjà déclaré ma flamme pour Yves, et voilà que maintenant je dois vous parler de mon addiction à Arti… attention ça va être chaud (oui j’ai osé et non promis je ne vais pas faire des jeux de mots pourris dans tous mes articles… quoi que…)

L’artichaut c’est une histoire d’amour qui a commencé lorsque j’étais enceinte de mon grand, j’aurais pu me nourrir uniquement de cœurs d’artichaut, oui je suis comme ça moi je croque les cœurs à pleines dents (hard l’image pour quelqu’un qui ne mange presque jamais de viande oui je dis presque jamais parce que je veux pas finir passée au mixeur si un jour un végan me voit avec un morceau de viande dans mon assiette).

Du coup je me suis dit que j’allais te partager mes petites astuces pour manger des artichauts, moi je le fais cuire simplement à l’eau bouillante une petite vinaigrette ou sauce légère de ton choix et hop… mais tu peux aussi les manger chauds, les petits violets en fricassée dans une poêle juste coupés en deux etc…

Alors tu casses les tiges des artichauts, tu les coupes en quatre tu leur enlèves la barbe et tu les fais tremper dans un saladier d’eau froide citronnée(même si sur les mecs c est classe la barbe dans les artichauts c est moyen promis) .Moi je prends un petit oignon je le fais revenir dans l’huile d’olive, je rajoute des tomates pelées coupées en quatre, les artichauts égouttés deux gousses d’ail écrasées, à déguster chaud avec un peu de thym et un peu de parmesan pour les gourmands.

Alors l’artichaut serait il en plus bon pour ta santé, ce serait super non ? Et ben écoute j’ai une bonne nouvelle il est plutot cool Arti…

Il est riche en cynarine, un anti oxydant qui va t’aider à te détoxifier à stimuler le fonctionnement de ta vésicule biliaire, il est plein de potassium, diurétique donc, et t’aide à garder la ligne (peu de calories, et rappelle toi des mots de Coluche… le plat du pauvre plus dans l’assiette à la fin qu’au début ) un prébiotique naturel l’inuline, des fibres bonnes pour le transit, du calcium en bonne proportion et du magnésium pour t’aider à garder ton système nerveux en bon état 😉

Donc l’artichaut est ton ami, de avril mai à octobre, il est de saison, et est ce que tu savais qu’on appelait même une des variétés le « Blanc Hyèrois »… et devine ou je suis née ? à Hyères et oui le destin nous a réuni Arti et Moi …

Et toi tu aimes l’artichaut malgré sa petite amertume ou pas trop ? Des recettes à partager ?

Naturo and co

La vitamine B12

Et oui coucou aujourd’hui je vais te parler de la vitamine B 12, la fameuse vitamine dont on parle beaucoup autour des végétariens et végétaliens.

Pourquoi on en parle beaucoup autour du veganisme parce que c ‘est une vitamine indispensable à notre petit corps pour le fonctionnement nerveux de ton cerveau, et la fabrication du sang , et qu’on ne la trouve que dans des produits d’origine animale (viande, poissons, crustacés, œufs même si moins, lait et fromage.) Donc un régime alimentaire sans vitamine B 12 c est un peu du suicide de cerveau…

Mais l’erreur à ne pas commettre c est de penser que parce que tu manges de la viande ou des produits d’origine animale tu ne manques pas de vitamine B 12, pourquoi parce que de nombreux médicaments perturbent l’assimilation de cette vitamine par notre corps, comme les pilules contraceptives, les traitements hormonaux, ou bien encore les hypotenseurs etc… De même un stress accru sur une longue période, la grossesse, l’allaitement ou une perturbation de votre système intestinal suite à une infection bactérienne ou autre peut générer cette carence en vitamine B 12.

Comment savoir alors si oui ou non on est carencé en vitamine B 12, je dirais qu’on ne peut pas vraiment l’identifier à des symptômes particuliers parce qu’ils sont semblables à d’autres carences ou autres troubles, et qu’en plus une bonne prise de sang ne veut pas dire pas de carence car oui l’assimilation peut être mauvaise même si votre taux sérologique est dans les clous.

Pour résumer si vous vous sentez fatigués, anémiés, tendances au moral en berne, troubles de la mémoire ou de la concentration… et que vous rentrez dans les catégories à risques que j’ai spécifié ci dessus, une petite cure de B 12 ne vous fera pas de mal bien au contraire !

Et toi la B 12 tu la manges, tu complémentes, comment tu fais ? Et ou est ce que tu achètes tes compléments si tu en achètes ? Des bons plans, des bons plans !!

Naturo and co

Ma déclaration à Yves

Oui il était temps que je te fasse mes aveux et que je t’avoue ma terrible addiction, mon amour inconditionnel, pour Yves… Land Yves….

Car oui il n’est pas de meilleure introduction pour parler d’un légume qu’une bonne blague qui ne vaut pas un radis… Soyons sérieux maintenant ou du moins essayons. Oui j’adore l’endive, crue, je la mange sans rien dessus, car Yves se suffit à lui même…

Mais pourquoi toi tu devrais aussi aimer l’endive … ça c’est la vraie question. Et bien l’endive est d’abord un légume d’hiver (et nous sommes en hiver) donc de saison (tu apprécieras le timing parfait de la blogueuse hyper organisée qui ne te parle pas de fraises en février…) à consommer sans modération car elle va t’apporter :

  • De la vitamine B9
  • Des fibres
  • Vitamine C
  • Potassium

Oui mais à quoi ça sert tout ça, bon je vais pas reprendre les bases les fibres, c’est excellent pour ton transit, mais aussi pour la satiété, la vitamine C elle sert à ton organisme à bien se défendre niveau système immunitaire, mais elle te permet aussi de mieux assimiler le fer ! (cette liste n’est pas exhaustive hein…)

La vitamine B9, mieux connue sous le nom d’acide folique (oui toi la femme enceinte qui passe par là l’endive est ton amie !! et celle de ton fœtus ) permet le renouvellement cellulaire, elle est bonne pour avoir une crinière de rêve, mais aussi pour protéger ton système cardio vasculaire avec sa copine la vitamine B12 (végétarien mon ami si tu passes par là n’oublie pas de prendre ta B12 🙂 )

Et enfin le Potassium si il peut être nocif en excès dans le sang, a lui aussi un rôle essentiel dans le fonctionnement de ton petit coeur, et de tes muscles en général, si l’endive est moins riche que la banane son apport n’est pas inintéressant.

Tu vas peut être me dire oui mais c ‘est amer les endives j’aime pas… déjà tu peux enlever la partie conique à l’intérieur de l’endive, et ce sera beaucoup moins amer, et si vraiment ça ne passe pas pourquoi ne pas essayer de les faire cuire en les saupoudrant de sucre coco, ou de Muscovado ou de Rapadura ? Tu verras même les enfants le mange 😉

Car oui on n’est pas obligés de manger les endives gorgées d’eau enroulées dans une tranche rose fluo de jambon et recouvertes de béchamel industrielle et de gruyère… souvenir de cantine ?

Je le redis, qu’il faut la manger locale, et bio ou tu vas dire que je radote ? Moi aussi je t’aime tu sais 🙂

Tu me racontes comment tu les manges toi les endives ?

Cuisine

Chandeleure : crêpes au lait d’amandes

Aujourd’hui je te propose une recette de pâte à crêpes il semble qu’entre le froid et le calendrier ce soit dans l’air du temps. Une pâte à crêpes légère et savoureuse à base de lait d’amandes.

Tu savais toi qu’il fallait éviter les laitages à base de lait de vache quand ton corps combat déjà une autre affection … et comme le temps est au nez qui coule, à la gorge qui gratte, aux oreilles qui… etc…

Alors la recette , les ingrédients d’abord :

Les ingrédients :

  • 3 gros oeufs bio, ou quatre moyens.
  • 250 g de farine de blé
  • 1 demi litre de lait d’amandes bio
  • 2 cuillères à soupe de sucre de coco
  • Du parfum alors soit de la fleur d’oranger, soit de la vanille selon ton gout une cuillere à soupe
  • 1 pincée de sel

La recette :

Fouettez les oeufs, incorporez la farine tamisée petit à petit (si le lait est à température ambiante ce sera plus facile) , ajoutez le sucre de coco le parfum de votre choix et la pincée de sel.

Laissez reposer la pâte trente minutes a une heure à température ambiante.. ou pas ça marche quand même 😉

Huilez une poêle, et faire votre crêpe deux à trois minutes de chaque côté… et régalez vous. Tu peux aussi les faire sauter si tu es une acrobate de la poêle mais je ne garantis pas la réussite du salto crépé …

On peut rajouter un peu de miel, de la purée de fruits, du chocolat fondu, selon les goûts des petits ou des grands gourmands !

Et chez toi la tradition des crêpes on s’exécute par gourmandise ? Ta recette tu nous la partage ?