Naturo and co

La vitamine D : une carence à éviter.

Coucou , l’automne s’étant installé, les journées et l’ensoleillement se fait moins long ou plus rare selon la région ou tu te trouves, je sais moi je suis dans le sud donc…

Mais les carences en vitamine D ne sont pas toujours dues à un manque d’ensoleillement, savais-tu que le surpoids, l’alimentation déséquilibrée, la pollution atmosphérique, jouaient eux aussi un rôle dans le fait que nos réserves en vitamine D s’épuisent…

Comment savoir si tu es en carence de vitamine D plusieurs solutions possibles d’abord la plus simple la prise de sang (c’est Halloween profite… les vampires sont de sortis), et sinon la lecture de certains symptômes :

  • La chute des cheveux
  • Ostéoporose
  • Une fatigue
  • Douleurs musculaires et osseuses
  • Système immunitaire défaillant
  • Intestin hyper sensible
  • Vous avez du mal à cicatriser quand vous vous faites de petits bobos

Nota Bene : Le dosage sanguin restant la seule valeur sûre afin de déterminer l’état de carence ou non, car  un surdosage en vitamine D peut lui aussi avoir des conséquences car le surdosage est toxique, sache que le surdosage en s’exposant au soleil, ou en adaptant ton alimentation est impossible alors qu’il est possible lorsque l’on se supplémente (au delà de 10 000 UI par jour pour un adulte) avec des compléments.

Quels conseils alors pour palier à ce manque possible de vitamine D, en cette saison, profitez des rayons du soleil (5 à 15 minutes par jour ) quand ils sont là pour sortir sans chapeau avec de la peau apparente (si tu es en zone très ensoleillée avec les protections nécessaires évidemment), et au niveau alimentation, c ‘est le moment de miser sur les poissons gras (thon maquereau saumon…), les oeufs, le fromage…

Et si tu es végétarien ou vegan, alors il faut surveiller ton taux de vitamine D régulièrement et penser à te complémenter en évitant tout surdosage, afin d’éviter tous les effets indésirables d’une carence.

healthy-lifestyle-medicine-nutritional-supplements-people-concept-close-up-male-hands-holding-pills-with-cod-liver-oil-capsules-water-glass_1088-1058

Il est important de faire des analyses sanguines régulières prescrites par ton médecin généraliste afin de savoir ou en sont tes niveaux de fer, de calcium, de vitamine D etc… afin d’avoir une lecture complète et précise, surtout avant un rendez vous chez ton ou ta naturopathe, et permettre un rééquilibrage alimentaire en adéquation avec tes besoins, tes carences etc…

L’automne est comme toutes les autres saisons une excellente saison pour prendre soin de ton corps, ton véhicule d’âme, tu n’en as qu’un, et il te rend bien des services… prendre soin de son dedans c est aussi se donner les moyens de se sentir bien moralement.  Car nous sommes un tout.

Et même si le soleil brille fort dans ta vie, et à l’intérieur de toi, celui là ne suffira pas à fournir la vitamine D nécessaire, alors aux premiers rayons sors et cours te rouler dans les feuilles rouges et ocre, sauter à pieds joints dans les petites flaques et surtout regarde la nature, comment elle se transforme à chaque saison, et comment elle sait à chacune d’elle trouver le moyen de s’y adapter, de trouver et de puiser les ressources nécessaires à survivre (quand on ne la détruit pas… oui je ne peux pas m’en empêcher..) pour voir naître la saison suivante.

dried-leaves-from-autumn-forest_78895-1482

 

 

 

 

 

Naturo and co

Booster ses défenses immunitaires !

L’hiver est là et depuis octobre, ici on se prépare à affronter les microbes et virus en tout genre, et quand on a une naturopathe à la maison comment ça se passe et bien par plusieurs moyens.

Les enfants d’abord et bien tous les matins des gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse, et un complément vitaminés. Je vous ferais bien rêver en vous disant que mes enfants sont de vrais lapins et que du coup avec la quantité de légumes qu’ils ingèrent ils n’ont besoin de rien. Mais dans la vraie vie ils aiment surtout les pâtes, les céréales, les frites,la semoule et … la soupe quand même… Et en cas d’attaque on complète avec des prébiotiques.

Pour nous même punition extrait de pépins de pamplemousse tous les matins du jus d’orange des légumes verts.

Au niveau des huiles essentielles on mise sur l’huile essentielle bio de ravintsara qu’on passe au niveau des reins pour stimuler le systeme immunitaire. Et on garde toujours à portée de main du Coryzalia (mélange homéopathique) et de l’huile essentielle d’ Eucalyptus radiata qu’on dégaine au premier nez qui coule.

Je te dirais pas qu’on n’a jamais la goutte au nez et qu’on est jamais malades mais quand même ça aide pas mal.

Alors pour la blague, je suis germophobe … ça a l’air drôle dit comme ça mais en vrai ça me pourrit pas mal la vie et celle de mes enfants aussi. Et cela m’empêche pas mal de vivre les choses sereinement les choses et me donne des crises d’angoisse spectaculaires que j’apprends doucement à canaliser mais qui par moment sont bien plus fortes que moi…

Donc en complément de tout ça c’est lavage de mains hyper fréquents, gel hydroalcoolique pour les mains aux huiles essentielles pour pas brûler les mains, et les enfants sont hyper sensibilisés aux modes de transmissions des microbes, ils toussent dans leurs coudes, ne mangent pas après les autres, refusent les aliments qu’on leur tend en général etc… En vrai ils font plus ça pour que maman s’angoisse pas plutôt que pour pas être malade je pense :). Et on se couvre bien parce que quand on a froid le corps se défend contre le froid et ne peut pas tout faire.

Voilà les petites astuces de maman naturopathe, et toi tu fais quoi pour affronter l’hiver, et le stress des petits malades…