Naturo and co

La vitamine D : une carence à éviter.

Coucou , l’automne s’étant installé, les journées et l’ensoleillement se fait moins long ou plus rare selon la région ou tu te trouves, je sais moi je suis dans le sud donc…

Mais les carences en vitamine D ne sont pas toujours dues à un manque d’ensoleillement, savais-tu que le surpoids, l’alimentation déséquilibrée, la pollution atmosphérique, jouaient eux aussi un rôle dans le fait que nos réserves en vitamine D s’épuisent…

Comment savoir si tu es en carence de vitamine D plusieurs solutions possibles d’abord la plus simple la prise de sang (c’est Halloween profite… les vampires sont de sortis), et sinon la lecture de certains symptômes :

  • La chute des cheveux
  • Ostéoporose
  • Une fatigue
  • Douleurs musculaires et osseuses
  • Système immunitaire défaillant
  • Intestin hyper sensible
  • Vous avez du mal à cicatriser quand vous vous faites de petits bobos

Nota Bene : Le dosage sanguin restant la seule valeur sûre afin de déterminer l’état de carence ou non, car  un surdosage en vitamine D peut lui aussi avoir des conséquences car le surdosage est toxique, sache que le surdosage en s’exposant au soleil, ou en adaptant ton alimentation est impossible alors qu’il est possible lorsque l’on se supplémente (au delà de 10 000 UI par jour pour un adulte) avec des compléments.

Quels conseils alors pour palier à ce manque possible de vitamine D, en cette saison, profitez des rayons du soleil (5 à 15 minutes par jour ) quand ils sont là pour sortir sans chapeau avec de la peau apparente (si tu es en zone très ensoleillée avec les protections nécessaires évidemment), et au niveau alimentation, c ‘est le moment de miser sur les poissons gras (thon maquereau saumon…), les oeufs, le fromage…

Et si tu es végétarien ou vegan, alors il faut surveiller ton taux de vitamine D régulièrement et penser à te complémenter en évitant tout surdosage, afin d’éviter tous les effets indésirables d’une carence.

healthy-lifestyle-medicine-nutritional-supplements-people-concept-close-up-male-hands-holding-pills-with-cod-liver-oil-capsules-water-glass_1088-1058

Il est important de faire des analyses sanguines régulières prescrites par ton médecin généraliste afin de savoir ou en sont tes niveaux de fer, de calcium, de vitamine D etc… afin d’avoir une lecture complète et précise, surtout avant un rendez vous chez ton ou ta naturopathe, et permettre un rééquilibrage alimentaire en adéquation avec tes besoins, tes carences etc…

L’automne est comme toutes les autres saisons une excellente saison pour prendre soin de ton corps, ton véhicule d’âme, tu n’en as qu’un, et il te rend bien des services… prendre soin de son dedans c est aussi se donner les moyens de se sentir bien moralement.  Car nous sommes un tout.

Et même si le soleil brille fort dans ta vie, et à l’intérieur de toi, celui là ne suffira pas à fournir la vitamine D nécessaire, alors aux premiers rayons sors et cours te rouler dans les feuilles rouges et ocre, sauter à pieds joints dans les petites flaques et surtout regarde la nature, comment elle se transforme à chaque saison, et comment elle sait à chacune d’elle trouver le moyen de s’y adapter, de trouver et de puiser les ressources nécessaires à survivre (quand on ne la détruit pas… oui je ne peux pas m’en empêcher..) pour voir naître la saison suivante.

dried-leaves-from-autumn-forest_78895-1482

 

 

 

 

 

Naturo and co

Le magnésium : Marin ou pas ?

On a tous entendu au moins une fois dans sa vie, tu es fatiguée prends donc une cure de magnésium, mais pourquoi dit -on ça ? Quels sont les signes avant coureurs d’une carence en magnésium ? Et quel magnésium choisir pour remonter ses batteries ?

Le magnésium tout d’abord c est un oligoélément minéral, il est indispensable à l’organisme, il participe aux réactions intracellulaires, et aussi aux transmissions neuromusculaires. Il aide à la régulation de l’insuline, à la synthèse des protéines, autant te dire que oui on ne peut pas se passer de magnésium.

Pourquoi peut on alors en manquer ? Parceque les besoins sont importants a peu près 6mg/ kilo de poids par jour (et cette dose diffère selon votre âge et votre état, grossesse, allaitement …) et parce que notre société fait de nous de gros consommateurs de magnésium, car oui devinez qui se nourrit de magnésium… notre ami le stress, accompagné de ses copains comme le tabac, l’alcool etc.. Notre mode de vie et notre mode d’alimentation actuel ne couvrent donc plus les apports journaliers quotidiens nécessaires à nos besoins en magnésium.

Le sucre roux est souvent remplacé par le sucre blanc, le sel de table bien blanc a remplacé le sel gris de mer moins propre et qui fait moins envie, niveau consommation, on préfère aussi le pain blanc au pain multicéréales…Et d’une manière générale le magnésium se trouve en quantité importante et suffisante dans les produits bruts non transformés, et on nous propose beaucoup de produits transformés au rayon alimentaire.

Comment savoir alors si vous êtes carencé en magnésium, et bien la fatigue, l’abattement, les crampes musculaires, sont révélateurs mais ces symptômes sont communs à plusieurs autres problèmes de santé, du coup difficile de faire la part des choses ? Les fourmillements dans les membres, les tremblements, les crises de tétanie, les migraines à répétition peuvent être des signes qui ajoutés aux précédents peuvent être plus indicateurs.

gluten-free-grain-quinoa-bowls-kitchen-table_89418-1306.jpg

Alors après reste le problème de remédier à cet apport en grande demande, ou cette carence, voici quelques pistes pour t’aider à en trouver dans tes aliments :

  • Chocolat noir (pas en dessous de 70% de cacao)
  • Noix
  • Amandes
  • Graines de tournesol
  • Graines de sésame
  • Pignons de pin
  • Huîtres (non vegan)
  • sel marin gris non iodé
  • riz complet
  • sucre roux
  • pain complet
  • Anchois à l’huile… (non vegan)

Après si la carence est vraiment importante et qu’on est dans le soin plutôt que dans la prévention reste les compléments alimentaires, et là aussi plusieurs choix s’offrent à toi, le magnésium type lactate de magnésium (Magné B6 pour les intimes), le citrate de magnesium (avec de l’acide citrique) et le magnésium marin.

Le premier a pour avantage d’être associé à la vitamine B6 il a une bonne biodisponibilité (assimilation par ton organisme) mais il peut provoquer des troubles digestifs assez importants, et le lactate peut déclencher de l’anxiété chez certaines personnes.

Le citrate de magnésium quant à lui est extrêmement bien absorbé par l’organisme cependant il faut conserver des doses modérées afin de ne pas provoquer également des effets laxatifs, mais des cures de courte durée sont souvent suffisantes pour bien remonter son taux. Je le déconseille cependant fortement aux personnes souffrant de colopathie fonctionnelle, ou ayant tendance aux diverticuloses, par contre il peut être utile aux personnes soufrant de constipation.

Reste donc le magnésium marin qui certes a une moins bonne absorption que ses deux précédents compères, mais qui a le mérite de ne perturber que très peu l’organisme et son fonctionnement intestinal, associé à un régime alimentaire adapté il peut rééquilibrer mais aura du mal à remonter une carence installée seul.

Voilà l’idéal étant comme d’habitude de prévenir plutôt que de guérir, et de veiller à ce que l’hygiène de vie et l’alimentation ne laissent pas de carence s’installer, ne pas laisser le stress s’installer et nous ronger, choisir ses aliments en fonction de ce qu’ils nous apportent et de nos réels besoins etc.. Si tu consultes chez moi tu sais que je ne suis pas une accro du complément alimentaire perpétuel, et systématique, la réponse doit être le plus souvent possible, dans le rééquilibrage et l’hygiène de vie !

Si tu as des questions ou si tu veux me raconter ton expérience avec le magnésium n’hésite pas j’adore échanger 🙂