Naturo and co

La vitamine D : une carence à éviter.

Coucou , l’automne s’étant installé, les journées et l’ensoleillement se fait moins long ou plus rare selon la région ou tu te trouves, je sais moi je suis dans le sud donc…

Mais les carences en vitamine D ne sont pas toujours dues à un manque d’ensoleillement, savais-tu que le surpoids, l’alimentation déséquilibrée, la pollution atmosphérique, jouaient eux aussi un rôle dans le fait que nos réserves en vitamine D s’épuisent…

Comment savoir si tu es en carence de vitamine D plusieurs solutions possibles d’abord la plus simple la prise de sang (c’est Halloween profite… les vampires sont de sortis), et sinon la lecture de certains symptômes :

  • La chute des cheveux
  • Ostéoporose
  • Une fatigue
  • Douleurs musculaires et osseuses
  • Système immunitaire défaillant
  • Intestin hyper sensible
  • Vous avez du mal à cicatriser quand vous vous faites de petits bobos

Nota Bene : Le dosage sanguin restant la seule valeur sûre afin de déterminer l’état de carence ou non, car  un surdosage en vitamine D peut lui aussi avoir des conséquences car le surdosage est toxique, sache que le surdosage en s’exposant au soleil, ou en adaptant ton alimentation est impossible alors qu’il est possible lorsque l’on se supplémente (au delà de 10 000 UI par jour pour un adulte) avec des compléments.

Quels conseils alors pour palier à ce manque possible de vitamine D, en cette saison, profitez des rayons du soleil (5 à 15 minutes par jour ) quand ils sont là pour sortir sans chapeau avec de la peau apparente (si tu es en zone très ensoleillée avec les protections nécessaires évidemment), et au niveau alimentation, c ‘est le moment de miser sur les poissons gras (thon maquereau saumon…), les oeufs, le fromage…

Et si tu es végétarien ou vegan, alors il faut surveiller ton taux de vitamine D régulièrement et penser à te complémenter en évitant tout surdosage, afin d’éviter tous les effets indésirables d’une carence.

healthy-lifestyle-medicine-nutritional-supplements-people-concept-close-up-male-hands-holding-pills-with-cod-liver-oil-capsules-water-glass_1088-1058

Il est important de faire des analyses sanguines régulières prescrites par ton médecin généraliste afin de savoir ou en sont tes niveaux de fer, de calcium, de vitamine D etc… afin d’avoir une lecture complète et précise, surtout avant un rendez vous chez ton ou ta naturopathe, et permettre un rééquilibrage alimentaire en adéquation avec tes besoins, tes carences etc…

L’automne est comme toutes les autres saisons une excellente saison pour prendre soin de ton corps, ton véhicule d’âme, tu n’en as qu’un, et il te rend bien des services… prendre soin de son dedans c est aussi se donner les moyens de se sentir bien moralement.  Car nous sommes un tout.

Et même si le soleil brille fort dans ta vie, et à l’intérieur de toi, celui là ne suffira pas à fournir la vitamine D nécessaire, alors aux premiers rayons sors et cours te rouler dans les feuilles rouges et ocre, sauter à pieds joints dans les petites flaques et surtout regarde la nature, comment elle se transforme à chaque saison, et comment elle sait à chacune d’elle trouver le moyen de s’y adapter, de trouver et de puiser les ressources nécessaires à survivre (quand on ne la détruit pas… oui je ne peux pas m’en empêcher..) pour voir naître la saison suivante.

dried-leaves-from-autumn-forest_78895-1482

 

 

 

 

 

Naturo and co

L’automne en naturopathie.

Me revoilà les feuilles tombent, les couleurs rougeoient, on pourrait croire que c’est triste mais l’automne c ‘est aussi la saison du renouveau, la saison ou la nature s’endort doucement pour mieux se réveiller plus tard…

Les jours raccourcissent, les nuits se rallongent invitant au confort du plaid, et à l’appel de la couette, et devinez quoi… écoutez les cette saison rend paresseux les poumons et souvent aussi les intestins, le corps a lui aussi besoin de repos.

Même si comme la cigale vous n’avez pas chanté tout l’été… il n’est pas encore trop tard pour faire la fourmi et épargner un peu votre énergie, alors voici mes conseils pour passer un automne plus serein en complément des conseils que vous pourrez retrouver dans l’article sur les premiers frimas de l’hiver.

Et je place cela ici… sans arrière pensée.. mais l’automne est sans aucun doute la meilleure saison pour arrêter de fumer… (à bon entendeur…)

spicy

-Ecoutez la nature, la nuit tombe plus tôt dormez un peu plus que d’habitude (si vous êtes une chouette qui aime à se rouler dans la sauge au clair de lune, je vous aime quand même…)

– Le soleil se fait plus discret mais pensez à sortir quand même, vous aérer et garder une activité physique, oui, oui c est bien moi qui vous parle de sport… qui l’eut cru.

– Niveau alimentation stimuler les poumons et les intestins, pour se faire vos meilleurs amis sont : le gingembre, le paprika, le tofu, le poireau, le basilic, l’ail, la menthe, la bardane, les amandes, les kakis, le citron… (la liste est non exhaustive)

Pour les intestins rapprochez vous d’un ou d’une naturopathe, afin de faire une cure équilibrée, de charbon activé, de probiotiques en complément d’un enrichissement de votre alimentation en chou, betterave, aubergine, sésame, miel, pignons…

C’est la saison ou je vous conseille de ne pas abuser de la viande rouge, des laitages, de penser a prendre du temps pour vous, pour vous recentrer vous reconnecter avec vos envies, vos besoins, et écouter l’enfant intérieur qui  vous demande de sauter dans les flaques.

Close-up abstract image of woman hand pouring water on rough nat

Je vous invite aussi a pratiquer la méditation guidée ou non, avec application gratuite ou non, mais vous poser, respirer profondément jusqu’à ce que vous n’entendiez plus que votre respiration, jusqu’à ce que ce mouvement profond ventral, d’inspiration et d’expiration, devienne une vague douce, une vague à suivre qui vous invite doucement à vous relaxer à lâcher prise. Votre esprit va s’égarer dans cet exercice, plusieurs fois, souvent, soyez indulgent, il finira par s’assagir pour rester en place. Et alors cette reconnexion profonde avec vous vous sera accessible, régénératrice et enrichissante.

Moi j’aime l’automne… tout particulièrement cette année. Les températures sont douces, les couleurs sont plus rouges, et les arbres prennent le temps de se déshabiller.

Et toi c ‘est quoi ta saison préférée ?

Humeurs·Naturo and co

Le bonheur : les petites choses (2)

Je vous avais déjà fait un article « feel good » sur les petites choses dans lesquelles je voyais le bonheur, ce qui pouvait égayer ma journée, alors je me suis dit que peut être continuer de te les partager, te donnerais envie de regarder les choses un peu différemment lorsque ça ne va pas, ou de me partager tes petits bonheurs a toi aussi.

female-tourists-spread-their-arms-held-their-wings_1150-7462.jpg

Donc je continue ma liste toujours pas exhaustive :

  • Boire le café avec une amie, ou un ami, et parler de tout ou se taire
  • Recevoir mon chien dans les bras quand je ne m’y attends pas pour un câlin (plus spontané impossible)
  • Respirer le parfum des cheveux de ma fille en l’embrassant avant l’école.
  • Voir mon grand chercher a me tenir le bras ou me faire un câlin quand on marche ensemble dans la rue même si il a onze ans..
  • Lire un livre au soleil
  • Ecrire encore et toujours, mais surtout commencer un nouveau cahier (addiction aux cahiers et à la papeterie en général complètement assumée)
  • Faire les pages de mon bullet journal (détente instantanée)
  • Lire et relire Boris Vian sourire ou pleurer
  • Regarder une série sur Netflix enroulée dans un plaid.
  • Recevoir un message d’un de mes « patients » (travail à deux je n’aime pas trop ce mot) me disant je vais mieux, je me sens bien, etc…

Voilà encore quelques choses qui font de ma vie des moments plus jolis.

Le secret c est savoir se replonger dans un de ses moments lorsque le stress essaye de se faire une place qu’on lui refuse, c est se focaliser sur le bon même lorsqu’il semble vraiment insignifiant. C est à ça que sert le fameux exercice du cahier de la gratitude c est au début faire la gymnastique de chercher quelque chose de positif dans sa journée, pour se forcer à le voir, parce que souvent, on ne prête plus assez attention aux sourires de ceux qu’on a laissé passé, aux mains tendues, on reçoit sans même faire attention à ce que l’on reçoit noyé dans la masse d’informations, de course au temps de chaque jour.

Prenons le temps de rêver, de recevoir et de savourer… car le temps on ne le maîtrise pas.

Et toi tes jolis moments c est quoi ? Tu me racontes ?