Cuisine·Naturo and co

Mon cœur d’artichaut

Je vous ai déjà déclaré ma flamme pour Yves, et voilà que maintenant je dois vous parler de mon addiction à Arti… attention ça va être chaud (oui j’ai osé et non promis je ne vais pas faire des jeux de mots pourris dans tous mes articles… quoi que…)

L’artichaut c’est une histoire d’amour qui a commencé lorsque j’étais enceinte de mon grand, j’aurais pu me nourrir uniquement de cœurs d’artichaut, oui je suis comme ça moi je croque les cœurs à pleines dents (hard l’image pour quelqu’un qui ne mange presque jamais de viande oui je dis presque jamais parce que je veux pas finir passée au mixeur si un jour un végan me voit avec un morceau de viande dans mon assiette).

Du coup je me suis dit que j’allais te partager mes petites astuces pour manger des artichauts, moi je le fais cuire simplement à l’eau bouillante une petite vinaigrette ou sauce légère de ton choix et hop… mais tu peux aussi les manger chauds, les petits violets en fricassée dans une poêle juste coupés en deux etc…

Alors tu casses les tiges des artichauts, tu les coupes en quatre tu leur enlèves la barbe et tu les fais tremper dans un saladier d’eau froide citronnée(même si sur les mecs c est classe la barbe dans les artichauts c est moyen promis) .Moi je prends un petit oignon je le fais revenir dans l’huile d’olive, je rajoute des tomates pelées coupées en quatre, les artichauts égouttés deux gousses d’ail écrasées, à déguster chaud avec un peu de thym et un peu de parmesan pour les gourmands.

Alors l’artichaut serait il en plus bon pour ta santé, ce serait super non ? Et ben écoute j’ai une bonne nouvelle il est plutot cool Arti…

Il est riche en cynarine, un anti oxydant qui va t’aider à te détoxifier à stimuler le fonctionnement de ta vésicule biliaire, il est plein de potassium, diurétique donc, et t’aide à garder la ligne (peu de calories, et rappelle toi des mots de Coluche… le plat du pauvre plus dans l’assiette à la fin qu’au début ) un prébiotique naturel l’inuline, des fibres bonnes pour le transit, du calcium en bonne proportion et du magnésium pour t’aider à garder ton système nerveux en bon état 😉

Donc l’artichaut est ton ami, de avril mai à octobre, il est de saison, et est ce que tu savais qu’on appelait même une des variétés le « Blanc Hyèrois »… et devine ou je suis née ? à Hyères et oui le destin nous a réuni Arti et Moi …

Et toi tu aimes l’artichaut malgré sa petite amertume ou pas trop ? Des recettes à partager ?

Cuisine

Chandeleure : crêpes au lait d’amandes

Aujourd’hui je te propose une recette de pâte à crêpes il semble qu’entre le froid et le calendrier ce soit dans l’air du temps. Une pâte à crêpes légère et savoureuse à base de lait d’amandes.

Tu savais toi qu’il fallait éviter les laitages à base de lait de vache quand ton corps combat déjà une autre affection … et comme le temps est au nez qui coule, à la gorge qui gratte, aux oreilles qui… etc…

Alors la recette , les ingrédients d’abord :

Les ingrédients :

  • 3 gros oeufs bio, ou quatre moyens.
  • 250 g de farine de blé
  • 1 demi litre de lait d’amandes bio
  • 2 cuillères à soupe de sucre de coco
  • Du parfum alors soit de la fleur d’oranger, soit de la vanille selon ton gout une cuillere à soupe
  • 1 pincée de sel

La recette :

Fouettez les oeufs, incorporez la farine tamisée petit à petit (si le lait est à température ambiante ce sera plus facile) , ajoutez le sucre de coco le parfum de votre choix et la pincée de sel.

Laissez reposer la pâte trente minutes a une heure à température ambiante.. ou pas ça marche quand même 😉

Huilez une poêle, et faire votre crêpe deux à trois minutes de chaque côté… et régalez vous. Tu peux aussi les faire sauter si tu es une acrobate de la poêle mais je ne garantis pas la réussite du salto crépé …

On peut rajouter un peu de miel, de la purée de fruits, du chocolat fondu, selon les goûts des petits ou des grands gourmands !

Et chez toi la tradition des crêpes on s’exécute par gourmandise ? Ta recette tu nous la partage ?