Naturo and co

Le vitalisme kesako

Si vous avez un jour l’occasion de parler avec une naturopathe elle va forcément vous parler de votre vitalisme, et vous allez me dire qu’est ce que cela veut dire ce drôle de mot.

La naturopathie c’est donc grandement « prévenir plutôt que guérir » faire en sorte que votre corps soit le mieux armé possible pour se défendre contre les agressions quotidiennes. Comment s’en assurer me direz vous?

Le naturopathe ne dissocie pas le corps de l’âme, et vous devez donc pouvoir établir une relation de confiance avec celui-ci pour que votre partenariat soit efficace, (oui pour moi c est un travail que l’on fait ensemble) et vous allez d’abord passer en revue tous les aspects de votre vie, du sommeil, à la vie sexuelle (sans détail croustillant évidemment 😉 ) comme votre transit intestinal (oui la pudeur, n’est pas de mise, si vous voulez que cela soit efficace, il faudra sans tabou parler de votre caca).

L’homéostasie, l’autoguérison (attention pas de fausse interprétation), l’humorisme, le causalisme et l’hygiénisme sont donc nos chevaux de bataille. L’homéostasie c ‘est permettre au corps d’être au mieux de son fonctionnement à tous les niveaux, c’est la capacité d’un système à maintenir l’équilibre de son système intérieur.

L’autoguérison ce sont l’ensemble des phénomènes naturels du corps qui font en sorte que l’on aille mieux, le système immunitaire, la fièvre, les globules blancs, les croûtes sur les plaies…etc… et non ce n’est pas un truc de gourou pour dire pouf je pense fort que je n’ai plus le cancer et je ne l’ai plus, j’adorerais pouvoir vous dire un truc comme ça… mais malheureusement même si le positivisme et un moral d’acier contribuent forcément à mieux combattre une maladie, il est des maladies contre lesquelles ils ne peuvent suffire.

L’humorisme, c ‘est étudier et se préoccuper des fluides corporels, étant constitués à près de 70% d’eau tu te doutes bien que tout ces fluides ont parfois besoin de se détoxifier etc…

Enfin le causalisme et l’hygiénisme, c ‘est l’étude de la cause des maux, plutôt que de se concentrer uniquement sur les conséquences, et les effets de la maladie ou du mal-être, et l’hygiénisme, enfin c est juste l’art de vivre sainement et simplement au contact de la nature, de gérer et d’apprivoiser les événements du quotidien, le stress. Autant te dire que c est le travail d’une vie.

Le vitalisme c ‘est donc l’ensemble des points évoqués ci-dessus, par lesquels la naturopathe ou le naturopathe va travailler sur cette force vitale qui nous anime tous, afin de la réanimer de la mettre au plus haut niveau et faire en sorte qu’elle le reste.

Un premier rendez vous avec un(e) naturopathe c est donc une anamnèse (un bilan total) de votre vie, de votre corps et votre esprit, afin de vous proposer un accompagnement dans votre vie de tous les jours pour trouver ce qui vous correspond le mieux, et qui va permettre a ce vitalisme d’être l’inaltérable flamme d’énergie de votre vie, l’équilibre. Et ça c est juste le début de mon métier…

Alors je vous ai rendu curieux, vous souhaitez un rendez vous, vous pouvez me contacter ici ou contacter un naturopathe proche de chez vous, je vous promets que cela risque juste de changer votre vie.

Sorties

Dernières sorties cinéma

De temps en temps je partagerais ici nos sorties cinéma aussi, alors à savoir forcément il y aura du tout public, mais pas que !

Donc Noël période de fêtes tout ça le cinéma fleurit de films pour nos jolies têtes blondes brunes, rousses ou à poux ou les trois. Et le choix n’est pas toujours évident, quand tu essayes de combiner un film qui plaise à moi même si tu remarqueras que c est la variable que les mamans mettent le plus facilement entre parenthèses en général, à un pré ado de dix ans… (la vie c’est l’action) et une petite fille de quatre ans…

Alors les nominés sont :

Le Grinch, les enfants ont adoré, les deux, et maman aussi, parce que le film respecte les enfants qui croient au Père Noël sans prendre ceux qui n’y croient plus ou pas pour des idiots, il est plein d’émotions, avec de l’humour, et un vrai lien à l’esprit de Noël qui rappelle que non, non on n’est pas obligé de voir cette fête comme un pousse à la consommation d’un gros vieux bonhomme Coca Cola, le bonheur on le fabrique hein… D’ailleurs évidemment j’ai pleuré (cette précision n’ayant aucune valeur qualitative vu que… je pleure quand on passe la pub contre l’abandon des animaux..) car le film soulève aussi les questions de la solitude et de la différence sans pour autant tomber dans la noirceur ou la tristesse. Voilà donc comme dirait Cyril Lignac, il y avait du fondant et du craquant… c’était top !

Casse Noisette et les quatre royaumes, là j’avoue on y est un peu allées au flanc, avec une copine et sa princesse et son fils du même âge que les miens, on s’était dit (oui je sais je sais théorie du genre) ça sent la danse classique, les princesses, nos grands vont détester… et on va se faire gronder après de leur avoir sur-vendu le produit dans le seul but qu’ils nous accompagnent…. Et bien non, le film a su mélanger la présence de la musique classique, la danse (car oui il y a des vraies scènes de danse de ballet) l’histoire traditionnelle, l’action et l’esprit du renouveau. Tout le monde s’y est retrouvé, et même à quatre ans le film a su capter leurs petites attentions tout le long ! J’ai adoré ce film j’y ai retrouvé du Narnia, du Burton en moins sombre, du Alice au pays des Merveilles.. vraiment le monde imaginaire par excellence, un super moment.

Voilà nos retours sur les deux derniers films vus au cinéma ! Si tu veux suivre mes petites aventures tu peux aussi regarder sur Instagram, @Luciole83400 et si une photo te donne envie d’un article n’hésite pas à me le dire 🙂

A très vite.

Humeurs

Premier article de blog..

Je voulais changer ce titre suggéré et puis finalement c ‘est bien de ça qu’il s’agit un premier article de blog, enfin de ce blog.

Qui suis je ? Une maman de bientôt quarante ans avec deux enfants, une femme, une naturopathe, une réflexologue plantaire, une hypnothérapeuthe, et surtout une grande rêveuse. L’aventure blog je l’ai déjà vécue avec mon amie un blog (aujardindescigognes.fr) qui a correspondu à une période de notre vie, puis qui a fini par ne plus nous correspondre.

Qu’est ce qui me plaît dans le blog, être une influenceuse, non pas vraiment, le partage et l’amour d’écrire surtout même si évidemment le dire c est déjà un peu surfait ! Ce que j’espère partager avec vous ici ce sont mes découvertes, les choses que j’aime, vous rencontrer, vous donner aussi mes astuces « professionnelles », et surtout vous écrire en espérant que mes mots touchent d’une façon ou d’une autre quelques autres humains 😉

Le ton, et bien le ton il sera un peu à mon image et à la votre, des fois je serais un peu fofolle, des fois un peu sérieuse, des fois drôle (j’espère) des fois moralisatrice, non je déconne, mais quand même la planète, l’écologie tout ça tout ça il faut ouvrir les yeux hein… des fois pousse au vice (je sais faire ça aussi oui oui)…et puis des fois il y a aura des gribouillages, oui je pensais laisser tomber les illustrations mais on m’a convaincu du contraire (pour ceux qui voudraient règler leurs comptes j’ai les noms) !

Voilà donc si tu passes par là et que tu connaissais Au jardin des Cigognes, c’est ici maintenant que tu liras les articles de maman hippie.. et si tu connaissais pas et bien bonne découverte , ou bon courage … ou les deux 🙂

Enfants

Dans leur bibliothèque : Février 2019

De temps en temps je te partagerais ici les livres que j’ai choisi pour enrichir leurs bibliothèques, selon mes finances, les livres j’aime les emprunter à la médiathèque toujours, les acheter en brocante ou d’occasion et quand j’ai un peu plus de moyens j’adore flâner dans les librairies, et pour les enfants ma préférée c’est L’Atoll Imaginaire, à La Garde.

C’ est la douce Brigitte qui t’y accueille et elle est vraiment d’excellent conseil, pour les enfants, pour les grands aussi, et elle organise régulièrement des ateliers pour les enfants et les grands autour du crochet, de l’écriture, du dessin etc… qui sont fantastiques. Il y a même des dédicaces pour les grands, et quitte à pousser au crime jusqu’au bout elle est située juste à côté de deux salons de thé que j’aime beaucoup « Le Lutin » et « Les Douceurs d’Arnaud ».

Mais revenons à nos moutons… dessine moi un mouton, euh non à nos livres je m’égare pardon 😉

Le choix de la princesse aux pieds nus :

Alors oui évidemment hein… Caca boudin … c ‘est l’histoire de Simon le Lapin qui quand il était bébé avait un vocabulaire très limité.. CACA BOUDIN.. autant te dire que cela fait beaucoup rire la princesse aux pieds nus… et je te casse le suspens mais le livre finit sur un PROUT….

Je l’attends… l’album est plus poétique qu’attends donc cette petite fille, une métaphore tirée tout le long de l’album et avec une fin inattendue, elle a beaucoup aimé. La relecture est par contre moins évidente une fois qu’elle sait la fin la poésie ennuie la princesse vois tu…

Et enfin SPLAT le chat l’indémodable, ce chat en poil de chenille qui vit toujours de drôles d’aventures, celui ci parle d’école de première fois, de normes qui ne devraient pas en être et sur un ton très léger il y a quand même un message que j’aime beaucoup tu sais un qui empêche les gens de vouloir tout ranger dans des cases 🙂

Le choix du grand :

Le royaume de KENSUKE, un joli roman d’aventure qui parle d’un garçon de douze ans qui s’échoue sur une ile déserte dans le Pacifique et qui va vivre de drôles d’histoires, il va finalement y trouver un refuge loin des turpitudes du monde, et si l’aventure est douloureuse elle est extrêmement enrichissante, et pose la question finale… est il plus courageux de vivre seul ou presque sur cette île, ou de retourner affronter le vrai monde…

La course impitoyable ,  une vraie histoire de grands avec un Max dedans qui va tout faire pour aider son grand père au milieu d’une histoire de mafia et de course de voiture, un livre plein de sensations fortes, qui se lit à toute vitesse comme le bolide que conduit le petit héros.

Wonderpark  là on part sur une saga (il adore ça) un parc désaffecté, une mystérieuse Orage, un monde fantastique, et un univers vraiment facile à imaginer. Les illustrations sont magnifiques également. Une histoire pleine de rebondissements, d’interdits, accessible pour les bons lecteurs même avant dix ans à mon avis. Un premier pas vers le fantastique superbe. Moi ça m’a même rappelé un vieux film que vous connaissez peut être…Terabithia…

Voilà la petite sélection du moment, si toi aussi tu as des livres que tu as adoré et que tu voudrais bien partager ici, pour moi, l’homme ou les enfants n’hésite pas 🙂

Et n’hésite pas à aller faire un tour chez Brigitte à L’atoll Imaginaire et lui dire que tu viens de ma part 🙂

Naturo and co

Les essentielles enfant

Pas mal de maman m’ont demandé quelles huiles essentielles utiliser pour leurs chérubins, comment les utiliser, etc…

Alors bien sûr je ne peux pas te faire une consultation comme ça par article interposé, mais je me suis dit que je pourrais te donner une idée des huiles essentielles de « base » que je te conseille d’avoir dans ta pharmacie parallèle.

Mais d’abord les précautions de bases, les huiles essentielles se conservent à l’abri de la lumière et de la chaleur et loin des mains des chérubins, certaines sont photosensibilisantes, et comme tu n’as pas à t’en souvenir, évite l’exposition au soleil après chaque application. Chaque huile a des propriétés particulières, même si le nom de la plante te semble ressembler l’eucalyptus radiata et l’eucalyptus citriodora par exemple n’ont rien en commun et le second ne doit pas être donné aux enfants…

Donc les huiles essentielles oui mais pas n’importe comment surtout avec les enfants, par voie externe seulement et diluées dans de l’huile végétale, jamais pure sur la peau, et pour ce qui est des dosages, en général nourrisons et enfants en bas âge jamais plus de deux gouttes d’huile essentielle pour une cuillère à soupe d’huile végétale, après cinq ans on peut passer à 4 gouttes pour une cuillère à soupe d’huile végétale. Et on n’oublie pas de faire un test allergique préalable sur le creux du bras.

Ma petite trousse de premiers secours serait donc composée de :

  • Aniba rosaeodor var. amazonica ou bois de rose ou bois d’hô (à partir du 4ème mois de vie)
  • Eucalyptus radiata ssp radiata ou Eucalyptus radié
  • Lavandula spica ou Lavande aspic
  • Lavandula X burnatiict super ou Lavandin super
  • Citrus sinensis ou Orange douce
  • Cinnamomum camphora et cinéole ou Ravintsara ( à partir du 4 ème mois de vie)
  • Melaleuca alternifolia ou Tea Tree (après neuf ans révolus)

Et tu vas me dire mais quelle huile pour quel problème ? Et bien je vais te donner des exemples concrets, mais encore une fois le conseil d’un professionnel est souvent indispensable, et n’empêche pas la consultation d’un généraliste surtout en cas de souffrance de l’enfant, si son appétit ou son comportement est inhabituel ou altéré, si les symptomes s’aggravent, ou persistent, en cas de vomissements….le bon sens ma brave dame.

Une brûlure ou une piqûre d’insecte: Lavandin aspic, une goutte d’huile essentielle diluée dans une cuillère à café d’huile végétale.

Du mal à faire dodo ? Huile essentielle Orange douce diluée sur le plexus solaire (dose en fonction de l’âge voir plus haut)

Otites : Une goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus radié diluée ou de Tea Tree si plus de dix ans, derrière l’oreille douloureuse toutes les heures.

Et pour les nouveaux pré ados une petite astuce, oui je sais c est pas dilué mais on parle de pré ado, une goutte d’huile essentielle de Tea Tree sur un coton tige à passer sur chaque bouton 😉

Voilà quelques petites astuces… bientôt je te parlerais des mamans enceintes ou allaitantes si cela te dit 😉

Et oui car il faut bien vivre ma bonne dame, sache que je consulte à distance, à domicile ou en cabinet sur le Var. Et si tu as même juste une petite question tu peux aussi me la poser en mp sur ma page pro Facebook !

Humeurs

Be my valentine…

Et oui car non seulement tu vas avoir le droit à mes billets d’humeur, mais en plus ils vont être illustrés par mes gribouillages 🙂 ! Quelle chance tu as n’est ce pas.

Je voulais te parler un peu de la Saint Valentin, oui tu n’es pas sans ignorer que deux clans s’affrontent sans merci, celui du non merci pas de fête commerciale mon dieu quelle horreur, pas besoin de jour spécifique pour fêter l’amour, et puis il y a celui du si tu m’offres rien à la saint valentin…et bien tu n’auras rien pour la sainte marguerite.. (ami de la poésie si tu as compris cette blague tu es drôlement une coquine).

Alors moi qui essaye de ne pas consommer à tort et à travers, mais qui suis quand même une romantique inavouée, comment je la vois cette drôle de fête … Je vais te dire que je trouve que l’amour se prouve au quotidien gnagnagna mais que malgré tout certains hommes (coucou) ont besoin d’un petit coup de pouce du calendrier et d’énormes panneaux publicitaires parlant de fêter l’amour, pour se dire tiens… si je préparais une petite attention pour ma chère et tendre… et du coup ben moi la saint valentin hein je l’aime bien… un petit plateau apéro avec des radis et de la tapenade et je suis ravie…

En général je trouve qu’on se plaint beaucoup de la place des femmes, qui souffrent des différences hommes femmes etc… et je suis une féministe convaincue sois en persuadée,mais tout de même je trouve que notre féminisme se voile un peu quand on parle de saint valentin, car on se dit moins choquées par les publicités qui ne parlent que des attentions qui doivent être faites par l’homme, du méchant qui l’a oubliée etc… l’amour c est que d’un côté alors (si tu es grivoise ce n’est pas de ma faute…).

Parenthèse close, donc moi j’aime bien la Saint Valentin et ce petit billet n’avait donc pour but que de faire regarder mon magnifique dessin, que j’espère te voir imprimer et mettre sur ton frigo… si si comme les enfants. Et sache que si tu le jettes ou te moque je le saurais… je te vois …

Cuisine

Chandeleure : crêpes au lait d’amandes

Aujourd’hui je te propose une recette de pâte à crêpes il semble qu’entre le froid et le calendrier ce soit dans l’air du temps. Une pâte à crêpes légère et savoureuse à base de lait d’amandes.

Tu savais toi qu’il fallait éviter les laitages à base de lait de vache quand ton corps combat déjà une autre affection … et comme le temps est au nez qui coule, à la gorge qui gratte, aux oreilles qui… etc…

Alors la recette , les ingrédients d’abord :

Les ingrédients :

  • 3 gros oeufs bio, ou quatre moyens.
  • 250 g de farine de blé
  • 1 demi litre de lait d’amandes bio
  • 2 cuillères à soupe de sucre de coco
  • Du parfum alors soit de la fleur d’oranger, soit de la vanille selon ton gout une cuillere à soupe
  • 1 pincée de sel

La recette :

Fouettez les oeufs, incorporez la farine tamisée petit à petit (si le lait est à température ambiante ce sera plus facile) , ajoutez le sucre de coco le parfum de votre choix et la pincée de sel.

Laissez reposer la pâte trente minutes a une heure à température ambiante.. ou pas ça marche quand même 😉

Huilez une poêle, et faire votre crêpe deux à trois minutes de chaque côté… et régalez vous. Tu peux aussi les faire sauter si tu es une acrobate de la poêle mais je ne garantis pas la réussite du salto crépé …

On peut rajouter un peu de miel, de la purée de fruits, du chocolat fondu, selon les goûts des petits ou des grands gourmands !

Et chez toi la tradition des crêpes on s’exécute par gourmandise ? Ta recette tu nous la partage ?

Enfants

Un pré-ado hypersensible

Avoir un pré-ado à la maison ça veut dire quoi ? Hypersensible ça peut être plus compliqué que l’adolescence émotionnellement parlant sérieux?

Ici il y a un être qui vit avec moi il a dix ans, il n’est plus mon bébé, ni même mon petit garçon, il n’est pas encore un petit homme. Il a des points noirs qui fleurissent sur les ailes de son nez, et des poils à des endroits que tu croyais pouvoir appeler toute ta vie petit robinet en trouvant ça mignon… si si j’ai fait ça…

Et là je t’entends sortir ton Rufo, et me dire oui émotionnellement il est en pleine quête de son identité, c ‘est le moment de la puberté. Et je vais te dire ok, sauf que je déteste Rufo… oui j’assume. Tu as raison émotionnellement il est en quête de son identité, et cette période ressemble un peu à une grossesse… Non je n’ai pas encore sniffé trop d’huile essentielle… je m’explique.

L’enfant qui n’en est plus vraiment un peut très bien le lundi demander un câlin, et limite vouloir dormir dans ton lit, pour te dire qu’il est un homme le mardi et qu’il peut donc très bien prendre sa vie en main…

T’annoncer que maintenant il peut très bien décider seul à quelle heure il se couche, puis t’appeler en hurlant dans la salle de bains, pour te dire qu’un nouveau poil est apparu et qu’il a décidé de l’appeler Patrick…

Regarder un film de grand avec des émotions plein les yeux, puis rire en se bidonnant pendant des heures en disant Caca…

Et à côté de ce gros bouillon d’émotions et de découverte d’un monde différent que celui de l’enfance, sans vouloir vraiment le quitter pourtant, il y a la maman, il y a moi… Qui plaisante du poil qui s’appelle Patrick en ne réalisant pas vraiment ce qui est en train de se passer, que le petit garçon devient malgré tout un jeune homme, et qu’un jour, il trouvera quelqu’un(e) qui l’aimera et l’aimera en retour. …qu’un jour il ne tiendra plus sur mes genoux, et n’aura plus du tout envie de s’y étendre pour regarder un film. Le même qui dit que rien ne lui fait peur et que rien n’est trop épicé, puis qui demande une musique de méditation pour dormir.

Alors je profite des creux de vague de ce tourbillon, je le laisse s’affirmer et puis je vais rire de ses bêtises, parce que la seule chose dont je veux qu’il soit convaincu c ‘est qu’avec un ou cent patricks sur le corps, sa maman sera toujours là pour lui passer la main dans les cheveux quand il est triste et lui dire à quel point il est unique et formidable à chaque fois que la vie voudra lui faire oublier.

Et vous les pré-ados ça carbure à quoi chez vous ? Aux câlins ?

Je présente évidemment toutes mes excuses au Patrick qui pourraient me lire , je suis incapable de trouver l’origine de cette nomination à l’oscar du poil ?h

Naturo and co

Booster ses défenses immunitaires !

L’hiver est là et depuis octobre, ici on se prépare à affronter les microbes et virus en tout genre, et quand on a une naturopathe à la maison comment ça se passe et bien par plusieurs moyens.

Les enfants d’abord et bien tous les matins des gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse, et un complément vitaminés. Je vous ferais bien rêver en vous disant que mes enfants sont de vrais lapins et que du coup avec la quantité de légumes qu’ils ingèrent ils n’ont besoin de rien. Mais dans la vraie vie ils aiment surtout les pâtes, les céréales, les frites,la semoule et … la soupe quand même… Et en cas d’attaque on complète avec des prébiotiques.

Pour nous même punition extrait de pépins de pamplemousse tous les matins du jus d’orange des légumes verts.

Au niveau des huiles essentielles on mise sur l’huile essentielle bio de ravintsara qu’on passe au niveau des reins pour stimuler le systeme immunitaire. Et on garde toujours à portée de main du Coryzalia (mélange homéopathique) et de l’huile essentielle d’ Eucalyptus radiata qu’on dégaine au premier nez qui coule.

Je te dirais pas qu’on n’a jamais la goutte au nez et qu’on est jamais malades mais quand même ça aide pas mal.

Alors pour la blague, je suis germophobe … ça a l’air drôle dit comme ça mais en vrai ça me pourrit pas mal la vie et celle de mes enfants aussi. Et cela m’empêche pas mal de vivre les choses sereinement les choses et me donne des crises d’angoisse spectaculaires que j’apprends doucement à canaliser mais qui par moment sont bien plus fortes que moi…

Donc en complément de tout ça c’est lavage de mains hyper fréquents, gel hydroalcoolique pour les mains aux huiles essentielles pour pas brûler les mains, et les enfants sont hyper sensibilisés aux modes de transmissions des microbes, ils toussent dans leurs coudes, ne mangent pas après les autres, refusent les aliments qu’on leur tend en général etc… En vrai ils font plus ça pour que maman s’angoisse pas plutôt que pour pas être malade je pense :). Et on se couvre bien parce que quand on a froid le corps se défend contre le froid et ne peut pas tout faire.

Voilà les petites astuces de maman naturopathe, et toi tu fais quoi pour affronter l’hiver, et le stress des petits malades…